Imprimantes 3D Poudre

Filtres actifs

  • Sinterit Lisa Pro

    14 388,00 €

    Découvrez la dernière génération d'imprimante 3D professionnelle SLS Sinterit :

    La Sinterit Lisa Pro 2

    Avec sa technologie de frittage sélectif par laser (SLS), l'imprimante 3D professionnelle Sinterit Lisa Pro est parfaitement adaptée pour produire, avec une extrême finesse, tous types de pièces (solides, flexibles) avec une forte résistance chimique et mécanique. Équipée d'une chambre inertée, vous pouvez désormais imprimer et expérimenter de nombreux matériaux tel que le PA11 sur des grandes dimensions d'impression.

  • Sharebot SLS SnowWhite 2

    38 400,00 € À partir de

    L'imprimante Sharebot SLS SnowWhite 2 est une imprimante 3D professionnelle DLS basée sur la technologie de frittage laser qui consiste en du frittage de poudres thermoplastiques par un laser.

    Avec son laser CO2, elle vous donne la possibilité d'exploiter une large gamme de poudres thermoplastiques professionnelles, telles que PA 12, PA 11 et TPU, qui confèrent des propriétés spécifiques aux objets réalisés.

    L'imprimante 3D Sharebot SLS SnowWhite a été imaginée et développée principalement pour les PME et les laboratoires techniques. Elle procure des avantages significatifs, non seulement au niveau économique, tout en vous fournissant un résultat de production professionnel et de haute qualité.

  • Sinterit Lisa

    9 588,00 €

    La Sinterit Lisa est l'imprimante 3D SLS la plus accessible et la plus simple d'utilisation du marché. Avec la technologie SLS (frittage Laser Sintering), elle est capable d'imprimer vos prototypes avec une précision proche de la perfection, sans aucun support et aucune limite de forme. 

IMPRIMANTES 3D POUDRE

 

 

QU’EST-CE QUE LA TECHNOLOGIE D’IMPRESSION 3D SLS (SELECTIVE LASER SINTERING) ?

Comment une imprimante 3D poudre fonctionne-t-elle ?

Cette technologie de fabrication additive consiste à fusionner, grâce à la chaleur, de la poudre polyamide, couche par couche, afin d’obtenir la pièce imprimée.

 

Cette poudre pour imprimante 3D SLS (frittage laser sélectif) est chauffée (environ 180°C pour la Lisa Sinterit) dans une enceinte fermée, au plus près du point de fusion du polymère (qui est d’environ 183°C pour la poudre Sinterit PA12 Smooth Fresh).

 

Une fois la température atteinte, une certaine quantité de poudre contenue dans un premier bac est déposée, à l’aide d’un module, dans un second bac, celui de l’impression.

 

Dans le bac d’impression, un laser va échauffer la matière des quelques degrés manquants, pour atteindre au point de fusion de la poudre, et ainsi assembler des particules. Le module viendra par la suite ajouter une nouvelle couche de poudre et ainsi de suite. Ce procédé d’impression ne nécessite pas de support, car la pièce repose dans un lit de poudre, ce qui permet des courbures difficilement imprimable sur d’autres technologies.

 

Une fois la pièce imprimée obtenue, il sera nécessaire de la nettoyer à l’air comprimé ou à l’aide d’une brosse afin d’enlever l’excédant de poudre.

 

POURQUOI CHOISIR LE FRITTAGE LASER ?

Les avantages

- Dans ce procédé d’impression 3D, le SLS ne nécessite pas de générer des supports, car la pièce repose directement sur la poudre dans laquelle elle est.

- L’impression par frittage laser sélectif permet une qualité de pièces élevée, allant jusqu’à 50 microns.

- Avec la technologie poudre, il est possible d’optimiser le volume d’impression. En effet, les pièces ne nécessitant pas de support, ni de plateforme d’impression, on peut superposer plusieurs objets imprimés les uns sur les autres.

- La poudre restante après impression est réutilisable pour l’impression suivante.

 

Les inconvénients

- L’imprimante à base de poudre demande un certain temps de refroidissement des pièces et de nettoyage.

- La haute précision qu’offre cette technologie d’impression 3D entraîne un temps d’impression conséquent.

 

Les applications des imprimantes à frittage de poudre

Les imprimantes 3D professionnelles à frittage de poudre ont été conçues pour des applications industrielles. Certaines imprimantes 3D SLS de bureau sont compactes et ont donc un faible encombrement afin de rentrer sans difficulté dans un atelier. Les applications principales sont le prototypage fonctionnel, la recherche et l’impression de pièces de haute précision.

 

Les matériaux pour imprimante 3D à frittage sélectif par laser

Les polymères plastiques les plus rependus sont le polyamide 11 et 12 qui sont plus vulgairement nommés Nylon 11 et 12 ou PA11 et PA12.

La technologie permet également d’imprimer du polypropylène, de l’alumide, du CarbonMide, du PEBA, du Thermoplastique élastomère et du PEEK. Il est possible d’imprimer de la poudre composite grâce à l’ajout de fibres comme le carbone ou le verre, permettant d’améliorer le comportement mécanique des pièces imprimées.